Kenya : révolte de la génération Z, William Ruto promet un changement    Loi de finances 2024 au Kenya : William Ruto prêt à discuter avec la jeunesse    Soudan : "la situation est terrible aujourd'hui à El-Fasher", au Darfour    Début de la campagne de la présidentielle au Rwanda    Le président rwandais Paul Kagame ignore les critiques de Paul Rusesabagina, héros de "Hotel Rwanda"    Rencontre Diomaye Faye-Macron, crise de l'eau au Soudan et incendie meurtrier au Tchad : l'hebdo Afrique    Forum vaccinal mondial : un milliard de dollars pour l'Afrique    Paul Kagame, président du Rwanda : "Nous sommes prêts à nous battre si nécessaire avec la RD Congo"    Avec les réfugiés soudanais qui fuient la guerre pour le Soudan du sud    À Paris, un forum mondial pour bâtir un "marché africain du vaccin"    Tchad : explosion meurtrière dans la capitale suite à l'incendie d'un dépôt de munitions    Sénégal-France : un nouveau chapitre ?    Après la guerre au Tigré, les combattants peinent à se réintégrer    En Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa investi président pour un nouveau mandat de cinq ans    Tchad : incendie meurtrier d'un dépôt de munitions de l'armée à N'Djamena    Au Burkina Faso, la chaîne TV5 Monde est suspendue pour six mois    RD Congo : polémique sur les salaires des députés    Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye en France pour sa première visite hors d'Afrique    Burkina Faso : ce que l'on sait de l’attaque meurtrière de Mansila, près de la frontière nigérienne    RD Congo : environ sept millions de déplacés dans l'est du pays, selon l'ONU    Sept candidats en lice pour la présidentielle en Mauritanie    Burkina Faso : après deux jours de confusion, Ibrahim Traoré réapparaît sur les antennes de la RTB    Washington débloque une aide d'urgence pour le Soudan, menacé d'une famine historique    Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa réélu, le gouvernement d'unité nationale toujours attendu    Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : le président Ramaphosa réélu, accord inédit avec l'opposition    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir

mardi, 09 mai 2023

Des remèdes contre les infections urinaires

Les infections urinaires sont longues et douloureuses. Même lorsqu'elles sont guéries, elles peuvent quand même revenir. Dès qu'on fait pipi et que ça brûle, il faut agir ! Heureusement, vous pouvez vous tourner vers des remèdes faits maison naturels qui ont fait leurs preuves, pour vous soulager. C'est toujours mieux que les antibiotiques.

 

En cas d'infection urinaire

Dans les cas d'infections urinaires, il existe aussi des remèdes naturels efficaces qui aident à vous soulager.

  1. L'infusion de céleri

Faites infuser 1 cuillère à café de graines de céleri dans 50 cl d'eau bouillante. Filtrez et buvez-en 3 tasses par jour. Vous trouvez les graines de céleri dans les magasins bio et chez les herboristeries, ou encore ici sur Internet.

  1. La décoction de persil

Le persil, ici associé au cumin, a des vertus diurétiques et antibactériennes. Faites infuser pendant 5 minutes 3 branches de persil et 1 cuillère à soupe de graines de cumin dans 1 litre d'eau. Filtrez et buvez-en 3 à 4 tasses par jour.

  1. Le vinaigre de cidre

 Comme nous le disons souvent, le vinaigre de cidre, grâce à ses nombreux sels minéraux, est un aliment magique pour la santé. Mélangez dans un verre d'eau tiède 2 cuillères à café de vinaigre de cidre et 1 cuillère à café de miel. Buvez ce mélange chaque matin à jeun.

 

 

En savoir plus...

Demi-finale aller Coupe de la Confédération/ L’Asec veut faire déjouer les Algériens

On ne l’y attendait pas, il y est. L’Asec Mimosas est dans le top 4 d’une compétition continentale. Le club jaune et noir  affronte l’Union Sportive de la Médina (USM) d’Alger ce mercredi au Stade de la Paix de Bouaké  dans le cadre  de la demi-finale aller de la Coupe de la confédération. Pour cette première articulation de cette double confrontation, l’objectif est clair. Il s‘agit pour Julien Chevalier et ses poulains de gagner avec une marge confortable pour effectuer sereinement le voyage en Algérie dans une semaine. Pour le coach des Mimos, Julien Chevalier qui était en conférence de presse hier, à Bouaké, il s’agira  « de faire le maximum de ce qu’on sera capable de faire avec lucidité. Notre objectif sera de faire le mieux possible. Cependant, quelle que soit l’issue de cette rencontre, il ne faudra pas abandonner. Mais nous ferons tout pour bien aborder cette rencontre avec la même ambition d’être solides et efficaces dans notre jeu offensif et défensif. Dans cette bataille, nous attendons du public un soutien indéfectible ».

Par ailleurs, il compte  sur  l’effectif mais surtout sur Zouzoua Pacôme qui selon Benoit You  « a acquis cette saison un volume de jeu plus important qui lui permet d’être actif pendant 90 minutes, tant dans la créativité avec le ballon que dans sa récupération lorsque celui-ci est perdu. Ce qui fait de lui désormais un joueur plus complet et un cadre de l’équipe cette saison ».  

Avec un bloc solidaire  qui avance et défend ensemble, les Mimos  peuvent faire déjouer les Algériens tout comme ils l’ont fait au tour précédent avec les Tunisiens de l’US Monastir tenus en échec (0-0) lors du match aller  avant de chuter (2-0) une semaine plus tard au stade de la paix de Bouaké.  Même si le scénario est différent, les Mimos recevant cette fois à l’aller, la détermination reste le même.  Les joueurs et encadreurs du club ivoirien tiennent à écrire une nouvelle page de l’histoire de leur club. Raison pourquoi, ils entendent tout donner ce soir pour faire plier les Algériens même si ceux-ci, selon leur coach, Abdelhak Benchikha, ne veulent que marquer un tout petit but.

 « Marquer un but, ce sera l’idéal pour nous. Parce que ce n’est pas évident de marquer au match retour. On est venu avec la ferme intention de faire un bon match, d’étaler un jeu propre. Nous sommes à une marche de la finale, c’est ce qui est important. Là, nous serons en face d’une belle équipe de l’Asec Mimosas, il ne faudra pas paniquer, il faudra rester serein car ça se jouera sur deux manches. Il faut beaucoup travailler car c’est le travail qui paiera. J’ai des joueurs très réceptifs qui veulent gagner », a-t-il confié hier.  

Pour ce match donc,  il n’y a pas de calcul à faire, le représentant  ivoirien doit  gagner pour se donner beaucoup plus de chance d’accéder à la finale. Et cela et possible si les joueurs  restent dans le même état d’esprit que lors des matches précédents. 

 Patricia Lyse

 

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS
xxx