Indépendance du Nigeria : 60 ans après, retour sur l'histoire de l'ex-colonie britannique    Accusations d'abus sexuels en RD Congo : trois agences de l'ONU ouvrent une enquête    La Cour de cassation valide définitivement la remise à la justice internationale de Félicien Kabuga    Le débat sur la peine de mort relancé en Tunisie    Simone Gbagbo : "Laurent Gbagbo a le droit de revenir en Côte d'Ivoire"    Génocide rwandais : la France valide la remise de Félicien Kabuga à la justice internationale    Covid-19 : une mobilisation pour donner aux pays pauvres l'accès aux vaccins    Cameroun : Maurice Kamto, leader de l'opposition, affirme être "retenu" chez lui depuis cinq jours    RD Congo : des employés de l'OMS accusés d'agressions sexuelles, ouverture d'une enquête    Le Kenya se divise sur un projet de loi sur l'avortement et la santé des femmes    Zimbabwe : mort de douze autres éléphants, une bactérie soupçonnée    Qui sont les quatre candidats à l'élection présidentielle ivoirienne ?    Le nouveau Premier ministre malien investi, la Cédéao encore réticente à lever les sanctions    Régis Kole, de la soul urbaine pour célébrer la vie et la liberté    Nigeria : une embuscade jihadiste fait au moins 30 morts dans le Nord-Est

Présidentielle 2020/ La société civile africaine sensibilise les lvoiriens à la non violence et au respect des Institutions

Présidentielle 2020/ La société civile africaine sensibilise  les lvoiriens à la non violence et au respect des Institutions

La mission conjointe d'apaisement de la diaspora africaine en Europe  et de la société civile a animé hier lundi 14 septembre  un point de presse à la maison de la presse pour  sensibiliser les ivoiriens à la non violence et au respect des institutions.  

Depuis l'annonce le 6 août dernier du président de la République, Alassane Ouattara de briguer un 3eme mandat., l'opposition et la société civile protestent cette décision. Des manifestations éclatées ont même eu lieu dans le courant du mois d'août. Suite à ces manifestations éclatées qui ont ete réprimées, l'on a noté une dizaine de morts et des centaines de blessés. Face à ce regain de violence, une mission conjointe d'apaisement de la diaspora africaine en Europe et de la société civile composée de Eba Amoakon, chef de la mission . Me Dongui Mariama, Zoua Désirée et Jean Claude. K.est depuis quelque temps en Côte d'Ivoire pour sensibiliser les Ivoiriens à la non violence et au respect des institutions.. Dans une déclaration lue par Me Dongui hier lundi à la Mpa au Plateau, cette mission a condamné les violences et s'est inclinée devant la mémoire des disparus. Selon elle, il n'appartient pas aux individus qu'elles que soient leurs positions d'empêcher toute personne de se présenter à la prochaine présidentielle. Ce rôle étant dévolu au conseil constitutionnel. Vu les tensions perceptibles depuis quelques semaines, la mission compte organiser à partir du 8 octobre prochain,une tournée sur toute l'étendue du territoire national pour sensibiliser les uns et les autres à la non violence et à une élection apaisée. Car au final c'est au peuple souverain qu'il revient le dernier mot. S'il n'est pas d'accord avec un troisième mandat du chef de l'état, il n'aura qu'à le sanctionner dans les urnes comme ce fut le cas en 2012 au Sénégal oû le peuple a refusé à Aboulaye Wade un 3eme mandat dans les urnes.

Patricia Lyse

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut