Au Soudan, une énième trêve pour permettre l'arrivée de l'aide humanitaire    En Somalie, attaque meurtrière d'un hôtel à Mogadiscio par des islamistes radicaux    L'émissaire de l'ONU Volker Perthes déclaré "persona non grata" au Soudan    Mort d'un Casque bleu lors d'une attaque au Mali, huit autres gravement blessés    Le Programme alimentaire mondial suspend une partie de son aide alimentaire en Éthiopie    Ce qu'il faut retenir de l'actualité africaine de la semaine du 5 juin    L'émissaire de l'ONU au Soudan Volker Perthes déclaré persona non grata par le gouvernement    Guinée : le procès de trois figures de la société civile s'ouvre à Conakry    Guinée équatoriale : l'OMS déclare la fin de l'épidémie de virus de Marburg    Sénégal : des nervis armés ont-ils sévi lors des récentes manifestations ?    Sénégal : des responsables d'opposition appellent au calme    Une vingtaine de morts dans deux attaques au Burkina Faso    Le Maroc annule un concert de Booba, accusé de sexisme    Génocide au Rwanda : Félicien Kabuga déclaré "inapte" à être jugé par l'ONU    Sénégal : après les violences, "chacun doit prendre ses responsabilités" selon le ministre Fofana

Nouvelle délégation Pdci-Rda Alépé / Un délégué déchire la décision du président Bédié

Le nouveau délégué d' Alépé 2 refusant les dossier de sa délégation des mains de l'inspecteur Porquet Pierre Simon Le nouveau délégué d' Alépé 2 refusant les dossier de sa délégation des mains de l'inspecteur Porquet Pierre Simon

La passation de charges entre le délégué Pdci d’Alépé 1, Dr Yapi Kouadio Isidore et Amanfou Guié Germain, nouveau délégué d’Alépé 2 n’a pu avoir lieu le mardi 25 juillet 2017 au siège du parti de ladite localité. Les inspecteurs  Porquet Pierre Simon et Boukro sont repartis bredouille malgré leur tentative de ramener les uns et les autres à la raison. La scène s’est produite devant les représentants des différentes instances du parti d’Alépé y compris les secrétaires généraux de section et des militants qui ont sacrifié leur temps au profit du parti. Après la lecture des documents pour certifier la passation, tout le monde a été surpris par la réaction du nouveau délégué d’Alépé 2.’’Je ne suis pas d’accord avec le découpage et je réfute cette passation’’ a-t-il lancé sans se soucier des conséquences que cela pourrait avoir sur le parti à Alépé.  Et d’ajouter ceci : ‘’ je ne suis pas à mesure d’assumer cette délégation tant que les problèmes de fond ne sont pas réglés par la direction du parti. Après, nous pouvons faire une passation en bonne et due forme’’. Amanfou Guié Germain venait ainsi de déchirer la décision N°0023/2017/PP/CAB du 6 juin 2017 du président Henri Konan Bédié le nommant délégué d’Alépé 2 dans le cadre de la restructuration du parti en vue d’affronter les enjeux de 2020. Comme argument avancé,  la portion à lui confiée à savoir Alosso et Aboisso Comoé qui regroupent  4 sections est insignifiante par rapport à celle de l’ancien délégué départemental, devenu aujourd’hui délégué d’Alépé 1, l’honorable Yapi Kouadio Isidore qui a remporté les élections législatives en indépendant en battant tous ses adversaires y compris celui du Rhdp, Odjé Tiacoré, militant inconditionnel du Rdr. Bien que les deux inspecteurs  aient demandé de privilégier l’intérêt du parti et rappelé l’objectif de cette décision de la haute direction du parti qui est d’amener les délégués à être plus proches des militants afin d’affronter 2020 dans la sérénité, Amanfou Guié Germain est resté campé sur sa décision, refusant les documents que le délégué d’Alépé 1, Dr Yapi Kouadio Isidore devait lui remettre. La médiation des inspecteurs ayant donc échoué, les documents pour porter les observations ont été remplies par les deux délégués. A son tour de parole, le délégué d’Alépé1 l’honorable Yapi Kouadio Isidore a expliqué qu’il n’a pas demandé de découpage encore moins fait des propositions au secrétaire exécutif du parti. Aux secrétaires de sections et aux militants il a dit ceci ‘’Ne vous laissez pas distraire par les petites querelles. Poursuivons le travail sur le terrain de sorte que le Pdci-Rda soit plus fort à Alépé. N’oublions surtout pas la consigne du président Bédié : Objectif 2020, car c’est maintenant qu’il faut se préparer.’’

 

Nina Coulibaly avec L'héritage

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut