Mali : l'ONU "regrette" l'expulsion d'un responsable de la Minusma devenu "persona non grata"    Mahamat Idriss Déby Itno reçu par Emmanuel Macron : "Deux présidents qui ont besoin l'un de l'autre"    Référendum en Éthiopie : Abiy Ahmed à l'épreuve des revendications ethniques    Hyacinthe Ouattara interroge la mémoire et l'identité avec ses sculptures en textile torsadé    Meurtre du journaliste camerounais Martinez Zogo : un influent homme d'affaires arrêté    Mutilations sexuelles : "Les femmes excisent les petites filles pour les hommes"    Mali : la junte expulse le directeur de la division des droits de l'Homme de la Minusma    Le pape François quitte le Soudan du Sud, fin de son "pèlerinage œcuménique de paix"    "Déposons les armes" : le pape achève sa visite au Soudan du Sud avec une messe en plein air    Au Soudan du Sud, le pape appelle à rendre une "dignité" aux déplacés de la guerre civile    Burkina Faso : le président Traoré dément une "rupture diplomatique" avec la France    Au Soudan du Sud, le pape François lance un appel à la paix    Au Soudan du Sud, le pape François appelle à un "sursaut" pour la paix    Le pape est arrivé pour son "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud
Administrator2

Administrator2

DGI : Réalisation des recettes 2022/Le Dg Ouattara Sié Abou enregistre une hausse remarquable de 356,3 milliards de fcfa

Il ne cesse de faire des prouesses à la tête de la Direction générale des Impôts. Le Dg Ouattara Sié Abou a une fois encore réalisé un score très remarquable en fin d’année 2022. Comparativement aux résultats bruts de l’année 2021, qui se chiffraient à 2849,3 milliards de FCfa, les recettes de l’année 2022 sont en hausse de 356,3 milliards de Fcfa soit un taux de progression net de 12, 5%. Cela a pu être possible grâce à l’ardeur et à l’abnégation du directeur général Ouattara Sié Abou et ses collaborateurs. Ces  chiffres ont été livrés lors de l’ouverture du séminaire bilan annuel 2022, objectifs et perspectives 2023 qui se tient  sur deux jours (Lundi et mardi) à Heden Golf Hôtel , à Abidjan en présence d’Adama Sall, directeur de cabinet qui représentait le ministre du Budget et du Portefeuille de l'État, Moussa Sanogo.

En prenant la parole, le Dg Ouattara Sié Abou a fait savoir que l’objectif global des recettes assignées à la DGI au titre de l’année 2022 était de 3264,9milliards de Fcfa. En définitive, les réalisations enregistrées par l’ensemble des services s’établissent à 3205,7 milliards de Fcfa soit un taux de réalisation de 98,2%. Un score largement au-dessus de celui de 2021. Le Dg Ouattara Sié Abou a donc tenu à féliciter et encourager le personnel des services pour ces résultats qui sont le fruit des efforts de tous les services et de l’appui de la tutelle , ont toutefois été perturbés quelque peu par le contexte mondial marqué par les conséquences économiques de la crise Russo-ukrainienne dont l’impact a été fortement ressenti au niveau des recettes fiscales.

Pour ce qui est de l’année 2023, le Dg Ouattara Sié Abou a mentionné que les prévisions de recettes attendues  sont de 3697, 3 milliards de FCFA. Elles sont en hausse de 491, 6 milliards de Fcfa soit une progression de 15, 3% par rapport aux réalisations de l’année 2022. Des prévisions qui selon lui sont à la portée de la DGI. « Je voudrais à cette effet, vous inviter à vous approprier ces objectifs, et à faire encore preuve d’abnégation, parce que cette nouvelle année s’ouvre certes avec de nouveaux défis pour notre administration, mais celle-ci dispose, je n’en doute pas, de nombreux moyens stratégiques qui doivent lui permettre d’améliorer ses engagements afin de satisfaire aux exigences budgétaires qui sont la sienne », a-t-il dit à ses collaborateurs. Il a ainsi conclu en faisant savoir que le séminaire bilan 2022 qui se tient sur deux jours est une occasion d’échanges sur certaines thématiques et que les travaux devront permettre aux agents de la DGI de se familiariser avec les nouvelles mesures de l’annexe fiscale 2023 ainsi que les conséquences des droits constatés dans la gestion des différents services et prendre également connaissance des travaux et audits de l’IGSF au titre de l’année 2022 avec en point de mire les perspectives pour 2023…

Au nom du ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat Moussa Sanogo, le directeur de cabinet Adama Sall  a félicité le Dg Ouattara Sié Abou et tous ses collaborateurs pour les résultats obtenus. Toutefois, il a invité la DGI à prendre des mesures fortes qui permettront d’améliorer significativement le niveau des recettes fiscales, voire le taux de pression. Car,  a-t-il dit , il ne faut pas ignorer les nombreux défis à relever afin de permettre au gouvernement de mener à bien son ambitieux programme de développement et de faire face à ses différents engagements à la fois vis-à-vis des partenaires extérieurs mais aussi vis-à-vis des populations. Adama Sall a exhorté alors la DGI à proposer des mesures de politique fiscale et l’actualisation du plan de rationalisation des exonérations fiscales mis en œuvre depuis l’annexe fiscale de 2020…

Etienne Atta

Gestion des infrastructures Sportives /14 étudiants de l’INJS en immersion au centre Sportif, Culturel et des Tics ivoiro-Coréen Alassane Ouattara

Conduits par le Secrétaire Général du Conseil National du Sport Allah Yao,  14 étudiants de Master 1 en management des infrastructures sportives  à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) étaient ce lundi 6 février 2023 au Centre Sportif, Culturel et des Tics ivoiro-Coréen Alassane Ouattara, pour une visite mais également pour s’imprégner de la gestion de cette infrastructure multidimensionnelle et multifonctionnelle. Ils ont été accueillis par le Directeur Général Angelot Kognot et les directeurs de Département. En sa qualité de Directeur d’exploitation, There Joël a conduit la visite des infrastructures. De la salle multimédia, à la bibliothèque en passant par le gymnase doté de 1500 voire 2000 places , la salle de conférence et la bâche d’eau , les étudiants ont pu  voir de près  la plupart des salles  de cette infrastructure sportive bâtie sur une superficie de 8824 m2  et poser des questions en matière gestion dont ils pourront s’en inspirer  au cours et à la fin de leur formation. Au-delà de ces aspects, ce fut  également une occasion de créer le contact avec les administrateurs de ces infrastructures qui pourront leur offrir des stages de perfectionnement.

Un film retraçant l’histoire de ce centre né de la vision de l’ancien président de la Fédération ivoirienne de Taekwondo, Bamba Cheick Daniel,  a été présenté aux visiteurs qui ont ensuite posé des questions au Directeur Général du CSCTICAO, Angelot Kognot.  Qui, de son point de vue,  a jugé cette visite très enrichissante. « Je voudrais dire que ça a été une visite très enrichissante. A la sortie de cette visite, nous voyons que les étudiants qui sont venus ont bien voulu s‘imprégner du modèle de gestion  des infrastructures modernes sportives comme le CSCTICAO qui est le fruit de la coopération ivoiro-coréenne et qui  se veut un centre d’innovation, de créativité, d’intégration. Avec la mise en place des outils modernes de gestion, les étudiants ont bien appris et j’espère que cette visite va leur permettre de  faire la connexion entre la théorie  qu’ils apprennent à l’école et la pratique sur le terrain. Et  donc  avec  les échanges, nous avons vu que les étudiants ont très bien compris et nous espérons que ça va leur donner du tonus. Nous leur donnons juste du  ‘‘rêve’’ pour qu’ils puissent être fiers et  continuer à développer leurs potentialités en matière de gestion des infrastructures sportives », a-t-il confié à la presse.

Situant l’objet de cette visite, Allah YAO a rappelé qu’elle « s’inscrit dans le cadre de la formation  des étudiants en Master 1 en management des infrastructures sportives. Aujourd’hui, les infrastructures sont au centre de la politique nationale des Sports puisque pour tout développement de la pratique  sportive, il faut des lieux atypiques. Et  donc nous avons jugé opportun d’amener ces étudiants à comprendre l’importance du choix qu’ils ont fait qui se trouve aussi centre de la politique nationale  des sports en Côte d’Ivoire surtout à un moment où  l’Etat  a engagé des ressources énormes pour la construction et la réalisation des infrastructures  sportives.  C’est vrai que dès qu’on en parle on pense à la CAN qui va nous permettre d’avoir de grosses infrastructures en grand nombre. Mais au-delà de la CAN, il y a un certain nombre d’infrastructures de proximité, régionales qui vont être construites. Le ministre des Sports, Danho Paulin l’a démontré dans sa feuille de route. Et donc,  pour  ceux qui sont chargés de gérer ces infrastructures, il était important de venir voir ce qui  se fait concrètement à  différents niveaux pour s’inspirer des acquis  et de ce qui est en train de se faire pour se mettre au diapason afin que demain , s’ils  sont appelés à gérer ces infrastructures, ils  puissent s’appuyer sur ces outils pour faire  en sorte que ce que l’Etat est en train de construire soit non seulement rentable en terme d’utilisation et  de fréquentation  mais  rentable aussi  sur le plan économique et que   dans quelques années, on puisse retrouver ces infrastructures encore opérationnelles au service de la population pour l’épanouissement de la jeunesse » .

Pour rappel, les travaux de construction du Centre Sportif, Culturel et des Tics ivoiro-coréen Alassane Ouattara ont débuté le  18 février 2018 et il a été inauguré le 28 octobre 2021,   en présence  du chef de l’Etat Ivoirien, du  Vice-Président de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA), M. SONG Woon Yeob, du Ministre des Sports et du Développement de l’Economie Sportive, Paulin Danho,  du Grand-Maître Kim Young Tae, de Bamba Cheick Daniel alors président de la Fédération ivoirienne de Taekwondo et de plusieurs autres personnalités. Avant le CSCTICAO, les étudiants ont visité l’Agora de Koumassi, une infrastructure dédiée au sport de masse.  

Patricia Lyse

 

 

     

Les couleurs et motifs de la saison 2023

Vous aimez les couleurs qui ravivent le teint et donnent une touche de vitalité et de pep’s à notre allure ? Eh bien, une bonne nouvelle pour nous les femmes, car l’année 2023 sera réservée aux couleurs vives et intenses côté mode vêtements et accessoires !

Quelles sont les couleurs et motifs tendance de l’année et que l’on devra absolument avoir dans nos dressings de la saison ? Le rose bébé, le purple, le mauve, le bleu…, le motif imprimé, à pied-de-poule et de vache… On vous présente dans ce numéro la meilleure tendance en matière de couleurs et motifs à porter dans vos tenues et accessoires afin de rester toujours in.

Depuis l’été et le printemps derniers, nous avons remarqué le retour des couleurs vives, telles que le rose fushia, le vert intense qui s’harmonisent parfaitement avec le soleil et le beau temps. Pendant l’hiver aussi, on continue de porter ces couleurs tendance malgré le temps pluvieux et le temps grisâtre qu’il fait parfois. Pour être parfaitement stylée et rester rayonnante, à miser cette année sur la couleur bleue, pour les manteaux over size par exemple, le pull rayé en bleu et blanc qui fait un grand succès dans les listes must have des fashionistas.

On opte aussi cette année pour les couleurs claires, tels que le blanc que l’on porte dans nos pieds, des baskets, des bottes à lacets tout en les mélangeant avec des pièces à couleurs claires : bleu, rose, vert… L’atout principal de ces couleurs, c’est qu’elles vont à tout le monde. Celles qui ont la peau un peu mate ou brune, ainsi que celles qui ont la peau plus claire peuvent jouer sur les nuances et illuminer leur teint en choisissant la meilleure combinaison de couleurs pour booster leur look.

Encore plus, les couleurs claires permettent de donner un air de fraîcheur à notre teint et de nous rajeunir un peu, contrairement aux couleurs sombres. Si vous voulez porter par contre les couleurs sombres comme le noir, le marron, vous pouvez les marier avec d’autres plus claires, tel le blanc ou la couleur crème afin de rester dans la tendance et garder un style moderne et gai.

Côté motif, on mise aussi sur le motif vache qui fait son grand retour actuellement dans les pièces maîtresses, les jupes, les robes ou les manteaux et on garde le léopard, le pied de poule pour les autres pièces, telles que les pochettes, souliers ou même les accessoires.

Pour les pantalons, mis à part le jean, pièce indispensable, on opte pour le pantalon palazzo de couleur flashy, en rose, en vert ou en crème tout en le mixant avec des pièces de couleurs harmonieuses pour éviter les fashion faux pas et rester dans l’homogénéité sans tomber dans le too much.

On joue également sur les accessoires qui devraient être en parfaite harmonie avec tout le look. Les grosses boucles d’oreilles à motif avec un collier fin pour un look snob, sinon on mise aussi sur les accessoires en doré, une série de bracelets fins ou bagues et demi-bagues pour un style sporty-chic.

A vous de jouer avec les couleurs et motifs vifs de vos pièces dans un subtil mélange pour en créer un look parfaitement fashion et élégant.

 Avec Awadi

Voici comment les touches F1 à F12 peuvent vous faire gagner du temps

 

Vous avez un PC ? Alors vous avez sûrement déjà vu les touches F1 à F12. Ce sont les touches qui se trouvent en haut de votre clavier d'ordinateur. Le fonctionnement de ces touches vous échappe peut-être... À vrai dire, peu de gens savent à quoi elles servent et encore moins comment les utiliser. C'est bien dommage, elles sont super utiles ! Si vous savez les utiliser correctement, les touches F1 à F12 peuvent vous faire gagner beaucoup de temps au travail. Voici le guide pour savoir enfin à quoi servent ces touches du clavier.

Les secrets des touches F1 à F12

– F1 : Ouvre le Centre d'aide de presque tous les programmes.

 - F2 : Permet de renommer un fichier ou un dossier sélectionné.

- F3 : Ouvre une fonction de recherche dans le programme que vous êtes en train d'utiliser.

 - F4 : Alt + F4 ferme la fenêtre active.

- F5 : Actualise ou relance une page dans les navigateurs web ou autres applications Windows.

 - F6 : Déplace le curseur sur la barre de navigation dans la plupart des navigateurs Internet.

 - F7 : Ouvre le correcteur orthographique dans les programmes de type Microsoft Word.

- F8 : Permet d'accéder au mode sans échec sous Windows lors du démarrage de l'ordinateur.

- F9 : Met à jour les champs sélectionnés dans Word et vérifie l’arrivée de nouveaux emails dans Outlook.

- F10 : Active la barre de navigation du programme ouvert. Shift+F10 permet d'activer le menu contextuel.

 - F11 : Active ou désactive l'affichage en mode plein écran dans les navigateurs Internet.

- F12 : Permet d'enregistrer un document sous Word.

 

Résultat

 Et voilà, vous savez maintenant à quoi servent les touches F1 à F12 en haut de votre clavier :-) Vous allez pouvoir gagner du temps au quotidien avec ces raccourcis clavier. Maintenant que vous connaissez leurs fonctions, vous n'allez plus appuyer plus sur ces touches par hasard ! Bien pratique quand on travaille sur Word, Excel ou Outlook. Il existe différents types de claviers d'ordinateur (Azerty, Qwerty, clavier HP, portable...). Mais, quel que soit le vôtre, l'utilisation de ces touches représente un gain de temps considérable. Quand on maîtrise leur mode d'emploi et leur signification, on va plus vite et c'est bien plus facile.

 

S'abonner à ce flux RSS