Indépendance du Nigeria : 60 ans après, retour sur l'histoire de l'ex-colonie britannique    Accusations d'abus sexuels en RD Congo : trois agences de l'ONU ouvrent une enquête    La Cour de cassation valide définitivement la remise à la justice internationale de Félicien Kabuga    Le débat sur la peine de mort relancé en Tunisie    Simone Gbagbo : "Laurent Gbagbo a le droit de revenir en Côte d'Ivoire"    Génocide rwandais : la France valide la remise de Félicien Kabuga à la justice internationale    Covid-19 : une mobilisation pour donner aux pays pauvres l'accès aux vaccins    Cameroun : Maurice Kamto, leader de l'opposition, affirme être "retenu" chez lui depuis cinq jours    RD Congo : des employés de l'OMS accusés d'agressions sexuelles, ouverture d'une enquête    Le Kenya se divise sur un projet de loi sur l'avortement et la santé des femmes    Zimbabwe : mort de douze autres éléphants, une bactérie soupçonnée    Qui sont les quatre candidats à l'élection présidentielle ivoirienne ?    Le nouveau Premier ministre malien investi, la Cédéao encore réticente à lever les sanctions    Régis Kole, de la soul urbaine pour célébrer la vie et la liberté    Nigeria : une embuscade jihadiste fait au moins 30 morts dans le Nord-Est

Sport

Inauguration du stade de la cite Olympique D’Ebimpé/ Le ministre Paulin Claude Danho était face à la presse pour plus de détails.

Le premier responsable du sport ivoirien, PAULIN CLAUDE DANHO était face à la presse ce mardi 29 septembre à la salle de conférence de l’office national des sports (ONS) à la piscine d’Etat de Treichville. Pour cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’inauguration du stade de la cité olympique d’Ebimpé, le ministre des sports PAULIN CLAUDE DANHO avait à ses côtés madame Koné Mariam YODA, DG de L’ONS, le directeur de l’OISSU, Koné Souleymane et l’inspecteur général. Le patron du sport ivoirien a annoncé officiellement la date de l’inauguration du stade qui est le 3 octobre 2020. Bâti sur une superficie de 267 hectares, ce projet est une vision du père fondateur de la cote d’Ivoire Feu FHB depuis 1947 et mis en œuvre par le chef de l’exécutif ALASSANE OUATTARA. Le stade de la cité olympique d’Ebimpé est le fruit de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Chine, nous fait dire le ministre des sports PAULIN CLAUDE DANHO. (Elément sonore) Cette inauguration du stade de la cité olympique d’Ebimpé se fera par le chef d’état ivoirien et l’ambassadeur de la République populaire de Chine .Madame Koné Mariam YODA, DG de l’office national des sports nous livre les caractéristiques de ce joyau architectural. (Elément sonore) Ce grand rendez-vous de ce week- end, sera marqué par des prestations artistiques, une course de relais, un match de football, ASEC-AFRICA et des feux d’artifices. Le ministre PAULIN CLAUDE DANHO invite les ivoiriens à prendre part à cette grande fête. Infos Arnaud G

Assemblée Générale Ordinaire 2019 de la Fédération ivoirienne de Handball : Le président explique d’où vient le déficit de 2457672FCFA

 La Fédération Ivoirienne de handball (FIHB) dirigé par   Aboubacar Karaboué  a tenu son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) 2019 le samedi 26 septembre 2020 au Palais des Sports de Treichville. Une rencontre qui a vu la présence de plus d’’une soixantaine de clubs sur 95. Le quorum étant largement atteint, l’assemblée générale pouvait se tenir.  Il ressort de cette rencontre houleuse, que le bilan moral 2019 est satisfaisant car  la FIHB a organisé normalement ses différentes activités en dépit de quelques difficultés liées à la disponibilité des salles, à l’organisation des compétitions à l’intérieur du pays et à la mauvaise organisation du championnat de deuxième division. Concernant le bilan financier dressé par le président Aboubacar Karaboué, il enregistre un solde négatif de 2457672FCFA.  Une situation que le président explique, dans cet entretien qu’il nous a accordé à l’issue de cette AGO.  Par ailleurs, il n’a pas manqué d’évoquer les perspectives 2020.

Comment les clubs ont-ils apprécié  l’année blanche ?

Il n’y avait pas vraiment débat autour de l’année blanche même si au final,  on a soumis cela  à un vote  qui a été adopté par  tous. C’est aussi cela l’assemblée générale. Il y a parfois des débats autour des mots mais  à la fin le plus important  c’est la bonne fraternité qui demeure.

A quand le début de la nouvelle saison ?

Pour ce qui est de la nouvelle saison sportive, elle débutera en 2020. Nous avons deux autres assemblées générales qui sont prévues pour non seulement faire le bilan de la saison 2019 mais en même temps faire le toilettage de nos textes selon nos statuts et règlement.

Comment expliquez-vous ce solde négatif de 2 457 672FCFA ?

C’est dû au fait qu’on a beaucoup plus de dépenses que de ressources. Malheureusement quand on se retrouve devant certaines difficultés nous sommes obligés d’y faire face. Ces difficultés sont d’ordre financier. En plus,  malheureusement avec l’organisation de la Coupe d’Afrique des  clubs champions en 2018,   nous avons  un certain nombre de dettes qui courent et nous sommes obligés d’y faire face au fur et à mesure.

Arrivé à la tête de la Fédération en 2018, peu- on dire que vous êtes satisfait de votre parcours

 Je pense qu’à la fin de mon mandat, on pourra faire le bilan. Mais comme je dis toujours, j’essaie de m’attacher à ce qui n’est pas bon  et essayer de l’améliorer.

Pouvez-vous revenir sur les perspectives de 2020 ?

Pour ce qui est des perspectives 2020, nous allons faire des  tournois de préparation de la saison  2021 parce que nos athlètes sont restés plusieurs mois sans jouer etc. Et pour nous,  ce  n’était pas évident d’organiser des championnats  en essayant d’avoir de la qualité. Mais maintenant qu’ils sont informés de la reprise de ce championnat-là, les athlètes et les différents clubs doivent être en train de bien se préparer pour que justement on puisse avoir des compétitions de qualité. Pour ce qui est aussi des perspectives de 2020, nous allons  faire  un certain nombre de formation des cadres notamment au niveau des entraineurs  avec le renforcement des capacités sur toute l’étendue du territoire. Egalement   nous allons renforcer les capacités de nos arbitres. A la fin, pour aussi aider les clubs à faire face à la pandémie de la Covid-19, nous sommes en train  d’acquérir un certain nombre de matériel sportif que nous mettrons à leurs dispositions.

Vous faites un bilan financier qui est non certifié par les commissaires aux comptes.

Le trésorier étant absent pour des raisons professionnelles,  je pense que c’est  ce qui a posé un problème au niveau du travail des commissaires aux comptes. Ce que nous comprenons, c’est  que c’est  un travail bénévole. Personne parmi  nous ne gagne de l’argent  au niveau  de la fédération. Lorsque les taches professionnelles des uns et des autres  les empêchent de tenir leur rôle, on demande à quelqu’un d’autre de le faire Et c’est  ce qu’on a essayé de faire.

 Transcrits par Patricia Lyse

 

   

 

 

 

 

Tennis de table : Tournoi interne des vétérans et championnat des jeunes mixte 2020/Hyjazi, Kouassi Ange et Leba Mireille champions du club

Durant 3 semaines, le club de Sodemi Tennis de Table  avec l'appui de la structure Snpc  a organisé un tournoi interne des vétérans et un championnat des jeunes hommes et dames dont les finales ont eu lieu jeudi 17 septembre 2020 au gymnase dudit club, à Cocody.  Chez les vétérans, Antoine Hyjazi a battu 3 sets à 2 Marcel Bogui et devient ainsi le champion interne du club 2020. Mené deux sets à 0 (7-.11 ; 6-11) par Marcel Bogui, Antoine Hyjazi a fait une remontée extraordinaire à deux sets partout (11-9 ; 11-7) avant d’arracher la victoire au forceps  (11-8) sur le score de 3 sets 2.  Dans le championnat des jeunes hommes,  Kouassi Ange a dominé 3 sets à 1 (13-11 ; 6-11 ; 11-7 ; 11-8) Bayala Jean Pierre. Après avoir remporté son premier trophée d'un tournoi Open le 5 septembre dernier  au palais des sports dans le cadre de la reprise des activités fédérales chez les dames,  Leba Mireille qui, après un break  a effectué  il ya 4 ans son retour à Sodemi Tennis Table a enchaîné face à Aka Tatiana   battue  3 sets à 0 (11-7 ; 11-9 et 11-5). Un succès qu'elle dit avoir construit grâce à son acharnement au travail. Interrogé à l'issue de ces finales qui ont tenu toutes leurs promesses, le président du Club Sodemi Tennis de Table  Yao Kouadjo Thierry  s’est dit satisfait. « Après la suspension des compétitions nationales et internationales en raison de la pandémie à coronavirus, Sodemi Sports étaient un peu coincé. Mais depuis la levée des suspensions, nous avons mis en route notre programme et vous avez vu l'engouement des jeunes. La salle était en ébullition. Nous sommes satisfait. Les jeunes aiment bien leur sport c'est leur passion. Nous tenons à dire merci à la structure Snpc qui nous a accompagnés. C'est grâce à elle que nous avons pu organiser ces finales dans de meilleures conditions. Nous tenons également à dire merci à la direction de la Sodemi », a-t-il précisé avant de féliciter  les encadreurs  techniques Dago Brice et Kanaté Fréderic et tous les vainqueurs de ces finales qui ont reçu chacun un trophée.

Patricia Lyse

 

  

Tournoi Open intersaison de Tennis de table : /Les enfants retrouvent avec joie les tables

La Fédération ivoirienne de tennis de table (FITT) dirigée par Pr Karou Alfred a organisé un tournoi Open dit tournoi intersaison 2019-2020,   samedi 5  septembre dernier, au Palais des Sports, à Treichville. Après plus de six mois d’interruption consécutive à  la crise sanitaire liée à la maladie à coronavirus, les pongistes ivoiriens, des minimes aux vétérans, ont retrouvé,  à la grande joie du président,  les tables. C’était en présence de la représentante du ministère des sports, Djoman Emilie, du Directeur général de Panzani Afrique de l’Ouest et d’autres personnalités.  Après les éliminatoires,  place aux finales des catégories  poussins, minimes, cadets, juniors  (garçons et filles), seniors (hommes et dames)  et vétérans 1 et 2.  Dans la finale des  vétérans 1, Ziké  Ange  de Sodemi Sports a battu  3 manches à  1  Zattry Richard de Divo Tennis de table .Chez les Vétérans 2, Diarrassouba Abou de Tigre de Bouaké  a eu raison de Touvoli Hervé  de Sodemi Sports. Chez les Seniors dames, Leba Essevoh  Mireille de Sodemi Sports  a créé la surprise en dominant 3 manches à 1 Houngué Léa de CFKTT. Pour arriver à ce résultat, elle a dû travailler dur. « Je suis très heureuse d’avoir remporté ce tournoi Open. J’ai travaillé dur pour obtenir ce premier trophée  de ma carrière. Du coup je suis très heureuse », a-t-elle déclaré à l’issue de la compétition. Chez les Seniors hommes, Kouassi Ange qui se plaignait d’une douleur à l’épaule n’a pas fait le poids face à Kouassi Coba  de CFTTK. Le pongiste de la SODEMI s’est incliné 1 manche à 3 soit 4-11, 6-11, 11-8  et 8-11.  « C’est un sentiment de joie de voir  tous ses enfants se réjouir  autour de la table et même au-delà  des enfants,  les parents puisque le tournoi s’est étendu aux vétérans. Le samedi 17 octobre,  si tout va bien nous aurons l’ouverture de la saison. Nous prions Dieu  pour que la paix règne sur la Côte d’Ivoire  pour que  nous puissions nous  retrouver tous autour du sport  vu que 2019-2020 a été une saison blanche  en raison de la pandémie », a  plaidé le président à la fin de ce tournoi intersaison qui a pu se dérouler grâce au soutien du  Directeur Général de Panzani Afrique de l’Ouest, Hervé Adjodoua. Avant la cérémonie des récompenses, le président de la Fédération ivoirienne de Tennis de Table, Pr Alfred Karou a pris la parole pour remercier la représentante du ministère des sports ,les  partenaires   et les différents participants à ce tournoi qu’ils ont voulu Open c’est-à-dire ouvert à tous ceux qui aiment le tennis de table parce pendant 6 mois, ils sont restés cloitré  du fait de la Covid-19 même si chacun a essayé de garder la forme en s’entrainant à domicile. Traduisant ses vives félicitations au comité directeur de la FITT, le Dg de Panzani Afrique de l’ouest a dit espérer que ce premier pas  les inscrira dans un partenariat à longue durée. Quant à  Djoman Emilie, représentant le ministère des sports, elle a remercié la fédération pour avoir organisé ce tournoi intersaison.  Revenant aux récompenses, les trois premiers des différentes catégories ont reçu des lots du sponsor Panzani  composé d’un tee shirt, des pâtes alimentaires, des cahiers, des stylos et des règles. Les champions ont en plus reçu chacun un trophée et une enveloppe. Une belle soirée de tennis de table qui a  plu aux enfants et même aux parents  qui ne demandent qu’à  s’adonner dans la paix et la sécurité à leur passion.  

 Patricia Lyse

Tennis de Table/La saison s’ouvre le 5 septembre prochain

Après la suspension en  des activités sportives suite à la pandémie du coronavirus, les pongistes ivoiriens retrouvent. En effet, pour l’ouverture de la saison 2020-2021, la fédération ivoirienne de tennis de table, dirigée par PR Alfred Karou,  organise le samedi 05 septembre  prochain au palais des sports de Treichville  Un  tournoi Open. 14 tableaux sont prévus à ce tournoi de la catégorie poussins à la catégorie  des vétérans.  Selon  le   président du comité d’organisation,  Daleba Patrice, plus de 200 athlètes sont attendus à ce tournoi   sponsorisé entre autres par la structure R&D Engineer et la société alimentaire PANZANI. « Dans cette période difficile que nous vivons en ce moment, ce tournoi d’ouverture de la FITT se veut avant tout amical, dans un esprit d'échange et de convivialité cher et permettra à nos athlètes de renouer avec la compétition. Vous êtes tous invités ce samedi 5 au palais des sports », a déclaré le président d’organisation Patrice Daleba. Le tournoi va débuter dans la matinée par les éliminatoires  qui prendront fin autour de 16 heures. Suivront ensuite les finales et la cérémonie de récompense des athlètes. Pour cette ouverture de la saison  qu’il veut festif, le comité directeur de la FITT n’a pas lésiné sur les moyens et compte offrir  des  matches de qualité  au public. Pour rappel, l’entrée au Palais est gratuite. Tous les férus de tennis de table sont donc attendus samedi pour l’ouverture de la saison.

 P.L    

Election à la Fif/ Sory Diabaté présente son projet au ministre de la jeunesse

Sitôt revenu de  la 2ème étape de sa tournée qui  l’a conduit  du 10  au 14 août dernier à Dimbokro, Yamoussoukro, Bouaké,  Bouaflé ,  Daloa , Séguéla et Issia, le candidat à la candidature de la présidence de la Fif, Sory Diabaté accompagné d’une forte délégation dont Yssouf Falikou Fofana et Kouassi Kouadio Lucien ,  a rencontré le ministre de la jeunesse et de l’emploi Touré Mamadou , hier, à son  cabinet ministériel sis à l’immeuble de la Nouvelle CNPS, au Plateau .  C’était en présence des membres de son cabinet. Comme à son habitude, le candidat pour la grandeur du football ivoirien, a fait une présentation  succincte de ses  dix-huit (18) ans années au service du football ivoirien où il a gravi tous les échelons .De joueur au dirigeant qu’il est aujourd’hui, Sory Diabaté  a non seulement  senti les vestiaires mais également il est depuis 2002 dans les instances de la FIF et  de la FIFA. Un parcours  qui  montre bien qu’il n’est pas arrivé au football comme un cheveu sur la soupe. Il connait bien le football ivoirien .Raison pour laquelle, au lendemain de la décision de Sidy Diallo de ne pas se présenter à  nouveau,  des dirigeants de clubs et des groupements d’intérêt  l’ont sollicité le 1er mars 2020 pour être leur candidat à la prochaine élection à la présidence de Fif. Une requête à laquelle il accéderait si et seulement s’il  disposait des 8 parrainages dont il avait besoin pour être candidat à la candidature. « Mais au lieu de 8 parrainages,  j’en ai obtenu 45 », a-t-il indiqué avant de présenter les 11 axes de son programme dont  on peut noter pêle-mêle la refonte des statuts et règlement, l’assistance aux membres actifs, l’acquisition d’un car régie en vue de la diffusion en direct des matches des championnats nationaux pour offrir plus de visibilité aux athlètes  et surtout  le développement du capital humain qui est au centre  de l’activité de cette liste avec en prime  la formation des acteurs du football  sans oublier les anciens joueurs en vue de leur mise à  la disposition des sélections nationales . Lesquelles sélections, il entend rendre fortes à l’image de la sélection égyptienne qui,  en 24 participations, a remporté sept trophées de la Coupe d’Afrique des Nations. Un volet qui converge vers la vision du premier responsable de la jeunesse et de l’emploi en Côte d’Ivoire, Touré Mamadou qui a promis, dans le cadre d’un partenariat avec la Fif,   d’accompagner le nouveau président si cette formation a une visée insertion. « Nous sommes prêts à vous accompagner dans le cadre d’un programme de reconversion » a-t-il déclaré  avant de souhaiter à la liste  de Sory Diabaté d’avoir des initiatives qui permettent de ‘‘séréniser ‘’ l’environnement du football ivoirien  à l’issue de l’Assemblée générale élective  du 5 septembre prochain.  Avant de se retirer le candidat Sory Diabaté à remis une copie de son projet  pour la grandeur du football ivoirien au ministre Touré Mamadou.

Patricia Lyse

S'abonner à ce flux RSS