Kenya : révolte de la génération Z, William Ruto promet un changement    Loi de finances 2024 au Kenya : William Ruto prêt à discuter avec la jeunesse    Soudan : "la situation est terrible aujourd'hui à El-Fasher", au Darfour    Début de la campagne de la présidentielle au Rwanda    Le président rwandais Paul Kagame ignore les critiques de Paul Rusesabagina, héros de "Hotel Rwanda"    Rencontre Diomaye Faye-Macron, crise de l'eau au Soudan et incendie meurtrier au Tchad : l'hebdo Afrique    Forum vaccinal mondial : un milliard de dollars pour l'Afrique    Paul Kagame, président du Rwanda : "Nous sommes prêts à nous battre si nécessaire avec la RD Congo"    Avec les réfugiés soudanais qui fuient la guerre pour le Soudan du sud    À Paris, un forum mondial pour bâtir un "marché africain du vaccin"    Tchad : explosion meurtrière dans la capitale suite à l'incendie d'un dépôt de munitions    Sénégal-France : un nouveau chapitre ?    Après la guerre au Tigré, les combattants peinent à se réintégrer    En Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa investi président pour un nouveau mandat de cinq ans    Tchad : incendie meurtrier d'un dépôt de munitions de l'armée à N'Djamena    Au Burkina Faso, la chaîne TV5 Monde est suspendue pour six mois    RD Congo : polémique sur les salaires des députés    Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye en France pour sa première visite hors d'Afrique    Burkina Faso : ce que l'on sait de l’attaque meurtrière de Mansila, près de la frontière nigérienne    RD Congo : environ sept millions de déplacés dans l'est du pays, selon l'ONU    Sept candidats en lice pour la présidentielle en Mauritanie    Burkina Faso : après deux jours de confusion, Ibrahim Traoré réapparaît sur les antennes de la RTB    Washington débloque une aide d'urgence pour le Soudan, menacé d'une famine historique    Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa réélu, le gouvernement d'unité nationale toujours attendu    Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : le président Ramaphosa réélu, accord inédit avec l'opposition    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir

Gestion des déchets solides en Côte d’Ivoire / Le CVET de Kossihouen présenté aux journalistes

Gestion des déchets solides en Côte d’Ivoire /  Le CVET de Kossihouen présenté aux journalistes

- 125.000 tonnes de déchets reçus par mois

Jeudi 21 septembre 2023, 2ème jour du séminaire de formation des journalistes sur la gestion des déchets solides en Côte d’Ivoire particulièrement dans le district d’Abidjan, au siège de l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (Anaged), les hommes des médias se sont rendus à Kossihouen sur le site du Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique ainsi que les centres de transfert d’Anguédédou 1 et 2.

Une visite qui leur a permis de découvrir les réalités de l’évacuation de tous les déchets collectés dans le district d’Abidjan. Les hommes des médias audiovisuel et presse écrite, une trentaine environ, ont sous la supervision des responsables de l’ANAGED, visité le Centre de valorisation et d’enfouissement technique (CVET) de Kossihouen et les deux Centres de transfert d’Anguédédou.

A Kossihouen, les professionnels des médias ont appris que le Centre réceptionne, en moyenne, 4.200 tonnes de déchets solides par jour soit 125 000 tonnes par mois.

Le CVET a pour missions, selon la première responsable Nadège Yatté, le traitement des déchets solides, du Biogaz et du Lixiviat, qui est le liquide qui suinte des déchets. Le Lixiviat, selon les spécialistes, est transformé en Permea (eau distillée utilisée pour l’arrosage des voies du Centre, le lavage des véhicules et parfois pour les toilettes) et en Concentra (reste de Lixiviat qui retourne dans le circuit pour être transformé en Permea).

Le CVET ne traite pas les déchets médicaux, encore moins les déchets radioactifs. En cas de détention de la dernière catégorie citée, une structure spécialisée est contactée, ramasse ces déchets et fait le nécessaire.

Quand ce sont des cadavres qui sont retrouvés dans les ordures, la Gendarmerie est alertée pour le constat et le reste de la procédure en la matière. Au CVET de Kossihouen, seuls les véhicules des entreprises Ecoti SA et Eco Eburnie sont autorisés. Une bonne approche de la pesée, de la torchère, des casiers, des stations de pompage du Lixiviat et des cuves de Permea et de Concentra, a mis fin à cette visite. Suivront les passages aux Centres de transfert d’Anguédedou 2 et 1, respectivement gérées par Ecoti SA (Abobo, Anyama, Cocody, Bingerville et Plateau) et Eco Eburnie (Yopougon, Songon, Adjamé, Attécoubé, Marcory, Treichville, Koumasi et Port-Bouët). De ces visites, les journalistes ont pu comprendre que le Centre de transfert vise à optimiser la collecte des déchets, en vue de leur transport à Kossihouen. Selon Tarek Mallek du Centre d’Anguédedou 2, 1.600 tonnes de déchets sont réceptionnées au quotidien.

Mis dans des coffres et pesés, ces déchets sont transférés au CVET de Kossihouen, où ils seront traités.

Au classement des communes produisant le plus de déchets, Cocody arrive en tête à Anguédedou 2.

Chez le voisin, après une visite du site, le fonctionnement est quasi-identique. Ici, le Marché Gouro (Adjamé) remporte la palme, avec une fourchette de 5 à 7 tonnes de déchets produites au quotidien. Yopougon Magasin, centre de pré-collecte, est également un gros producteur de déchets, selon les responsables de Anguededou 1.

Les deux centres de transfert se réjouissent aujourd’hui de la fin des travaux d’élargissement de la voie de la prison civile, qui va leur faire gagner du temps et les rendre plus efficaces. Il faut noter qu’à a fin du séminaire un réseau de professionnels des médias engagés pour la salubrité a été mis en place en vue de mieux sensibiliser les populations.

Etienne Atta

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx